Contact :

Mr Didier MARCHAL 

2 rue du Gabon 

67400 ILLKIRCH

téléphone: 06 89 57 18 51 

mail: atelierdereliure.marchal@gmail.com

© 2016 reliure-marchal.eu

  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter
  • Instagram
  • Facebook

Atelier de reliure

M A R C H A L
RESTAURATION
galerie photo en pied de page

Des exemples (en haut) dont l'ouvrage de Vanoccio Biringuccio "la Pyrotechnie ou l'Art du Feu" 1556, eo.Paris Claude Fremy  en cours de restauration: rattachement des plats, réfection des claies, lavage et défroissage, reprise de la couture du corps d'ouvrage, réfection des tranchefiles brodées et des coiffes, à l'identique. 

Ouvrage debout, en rouge: une restauration d'une coiffe en cuir rouge de Russie sur un  ouvrage relié par un maître relieur,  Bozérian. 

Ensuite des  photos  après, deux photos, pendant et avant restauration en bas) des coiffes et coins d'un ouvrage de 1522 (Petri Lombardii). Ais de bois, plein cuir, dos brisé, coins affaiblis, importants dommages sur les coiffes de queue et de tète et sur les premiers feuillets: environ 43 heures de restauration complexe.

A droite "Alsatia Illustrata" de Schoepflin: réfection des manques sur les plats et le dos par greffes de cuir. Après restauration. 

Les étapes de la restauration (après examen du livre uniquement, l’Atelier ne peut effectuer de restaurations d’après des photos):

L’Atelier travaille en respectant les exigences définies dans les cahiers des charges de la Bibliothèque Nationale de France: emploi de matériaux et matériels approuvés, restauration toujours réversible et visible, vérification systématique de l’absence de conséquences négatives des travaux envisagés, plusieurs contrôles rigoureux de la qualité de l'exécution. Notre principe: si le travail n'est pas parfait alors il est recommencé autant de fois qu'il le faudra.

Un examen soigneux du livre est réalisé avant toute intervention.

Un état descriptif précis, appelé « Etat de Restauration » est rédigé: il décrit l’état exact de l’ouvrage, les travaux envisagés, leurs conséquences possibles. Il sera mis à jour en fin d’intervention, et listera tous les matériaux et techniques utilisées. Il s’accompagne de photos, de telle sorte que dans le futur, si les techniques de restauration évoluent, il soit possible de les appliquer sans endommager le livre.

Exemples de travaux: réfection de coins manquants, réassemblage d’un corps d’ouvrage séparé de sa couverture, couture à l’identique de feuillets séparés du corps d’ouvrage, réfections de coiffes, nettoyage, réparations de déchirures, défroissage, lavage, petits comblages ou doublage.

Aucune restauration n’est faite au Filmoplast, mais uniquement avec des papiers fait main à base de chiffons, non acides. L’Atelier n’est pas équipé pour le traitement de désacidification, ni pour les traitements des moisissures. Les restaurations lourdes de Bandes Dessinées ou de parchemins n’entrent pas dans nos compétences. Les restaurations de cuir ne sont réalisées qu'avec du cuir de même nature. 

En bas de page: restauration lourde de l'ouvrage de Schoepflin "Alsatia Diplomatica, 1772" avec un dos fortement endommagé, un cuir très pulvérulent, deux plats détachés du corps d'ouvrage, des charnières partiellement manquantes, des coins écrasés, des chants frottés, des feuillets partiellement déreliés.

Le propriétaire de l'ouvrage devant le consulter très souvent, une restauration très solide garantie 10 ans était nécessaire. 

La restauration a consisté en une greffe des nerfs posés en éventail, un retrait complet de l'ancienne peau (après plusieurs essais infructueux, c'était la seule solution restante), une broderie des tranchefiles à l'identique du style de l'époque, une pose d'une peau châtaigne parée à la main en plein en dos brisé, un renfort des plats par un encollage à la KG en dilution alcoolique, une greffe de la charnière intérieure à partir d'un papier Xuan marbré à l'identique, une reprise de teinte de la peau mouchetée à l'identique, des filets soulignant les nerfs à l'or 22 carats, une repose des pièces de titre et de tomaison. Environ 27 heures de travail (dorure offerte). La dernière photo montre le résultat. 

Appiani Alexandrini Romanarum

Restauration du premier ouvrage édité en France avec une impression en caractères grecs et un texte en grec ancien et en latin. Edition de 1551, l'ouvrage comportait une couverture de très mauvaise qualité recouvrant inégalement le dos, les plats et les coins, l'ensemble collé avec une colle partiellement non réversible. Les plats présentaient une rupture partielle des mors, les tranchefiles et les coiffes étaient manquantes, les fers d'angle recouverts, les coins affaiblis, avec plusieurs manques et épauffrures sur les plats.

La restauration a consisté en un retrait complet des restaurations anciennes, une réfection des nerfs et une passure en carton à partir des ficelles anciennes retirées, une broderie des tranchefiles à l'identique des tranchefiles de l'époque, une pose d'un dos en très beau cuir paré à la main greffé sous les cuirs anciens très friables (renforcés en Klucel G et protégés par plusieurs passes en cire très pure), une greffe sur les manques des coins et des plats, plusieurs réfections de teinte. Collages en ElastaN, Tylose, Klucel G, teintes Kniazeff. Fils de pur chanvre, veau en teinte plongée. A noter la présence d'un fer arabisant postérieur à la reliure et aux fers d'angles certainement contemporains de la reliure. Plats en catholicon, papier vergé de lin.

Restauration de bandes dessinées:

des photos de quelques étapes de restauration d'un dos toile (percaline) de deux  ouvrages de 1947. 

Première photo: avant remplacement, après remplacement à droite. 

Quelques vues : nettoyage, retrait du bloc livre et consolidation intérieure,lors du remontage du dos. 

Restauration d'affiches: 

remise à plat avec réencollage après lavage puis doublage. 

première ligne: avant et après

seconde et troisième lignes: des étapes de la remise à plat 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Galerie photo: restauration d'un ouvrage du XVIe